23 avril 2015

Tamara Drewe, Posy Simmonds, 2008

Un pur régal !

Tamara Drewe, journaliste à Londres, revient s’installer dans sa campagne anglaise natale après le décès de sa mère. Mais avec son physique avantageux – suite à une rhinoplastie -, elle va sans le vouloir bouleverser la petite vie tranquille des Hardiman, de l’ado rebelle Jody  et celle d’Andy, le séduisant employé des Hardiman.

Tamara Drewe

Le film m’est si familier que j’ai l’impression d’avoir préparé des gâteaux avec Bess dans sa jolie cuisine, fouiné dans la garde-robe de Tamara avec Jody ou encore soupiré de frustration avec Glen, l’universitaire méconnu. J’ai donc beaucoup apprécié le fait de voir que Stephen Frears avait adapté avec une grande fidélité l’univers imaginé par Posy Simmonds, si on excepte la fin – qui tranche un peu avec le reste de l’intrigue à mon avis dans le livre.

Le genre du roman graphique est particulièrement prenant : l’attrait de la BD avec ses couleurs – ici des teintes pastel qui évoquent la douceur – apparente – de la vie champêtre -, le plaisir de découvrir en image l’univers quotidien des personnages, associé au plaisir non moins grand d’accéder à leur intériorité grâce à des développements narratifs plus longs sur la page. Autre petit plaisir : celui de lire les chroniques de Tamara « Loin de tout », de temps à autre, chroniques qui font écho à sa vie personnelle.

Le langage est souvent cru et donc réaliste, adapté à chacun des personnages. Les ados qui s’ennuient sont vraiment bien croquées !

Il est rare d’ailleurs que j’apprécie une lecture après en avoir vu l’adaptation cinématographique mais là je suis ravie ! 

 

Posté par Myrtille lit à - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Tamara Drewe, Posy Simmonds, 2008

    Je ne savais pas qu'il s'agissait d'une adaptation, ça me rend là envie assez curieuse, parce que j'avais vraiment bien aimé le film.

    Posté par NovaBaby, 10 avril 2016 à 16:56 | | Répondre
  • Même si je garde une nette préférence pour le film, le livre m'avait séduite par son originalité. Il y a un autre titre de cette auteure, également adapté au cinéma : Gemma Bovery, une Emma Bovary "réactualisée". Merci de ta visite, c'était agréable de discuter par commentaires interposés !

    Posté par Myrtille lit, 10 avril 2016 à 17:04 | | Répondre
Nouveau commentaire