Sophie Tal Men est médecin et tire parti de son expérience du milieu médical pour nous livrer un roman atypique et plein de charme.

les yeux couleur de pluie

Marilou, 24 ans, vient de réussir le concours et se voit contrainte de quitter sa Savoie bien-aimée pour débuter son internat à Brest. Elle fait ses premières armes en neurologie, intronisée dans le milieu estudiantin par sa colocataire Anna. Elle fait également la connaissance de l’énigmatique mais séduisant Mathieu, le cousin d’Anna.  Marilou doit non seulement prendre ses marques dans une spécialité qu’elle a choisie mais aussi faire face au dépaysement culturel (les « louzous », la gastronomie…), ce qui donne parfois lieu à d’amusants quiproquos.

Le récit est mené au présent, pour une plus grande complicité avec la narratrice. On a l’impression d’arpenter à ses côtés les couloirs de l’hôpital, de faire la connaissance des patients, de s'interroger sur leur devenir. Malgré la gravité de certains cas, le ton reste globalement assez léger.

C’est aussi une romance très agréable à lire : la complexité du personnage de Mathieu, la personnalité attachante de la narratrice, la découverte d’un univers souvent représenté dans les séries télé mais finalement peu en littérature, en sont les points forts. Le tout dans un style soigné et accessible à la fois, les termes médicaux étant expliqués en notes.

Un tome 2 est en cours d’écriture, je le lirai avec grand plaisir !