Une trentenaire déboussolée, un club de lecture, un chat noir hargneux, mascotte d'une librairie d'occasions, une correspondance amoureuse remontant aux années 60... Il n'en fallait pas plus pour que je plonge moi-même entre les pages de ce roman !

Le coeur entre les pages

De nos jours, dans la Silicon Valley. Maggie, geek de 34 ans, a été licenciée de la start-up qu'elle avait elle-même contribué à lancer avec son meilleur ami Dizzy. Depuis, elle hante les rayons de la librairie Dragonfly, tenue par son colocataire Hugo, passant d'une romance historique à l'autre. Un jour, Dizzy lui propose de participer à un club de lecture qui réunit le gratin de la Silicon Valley, dans l'espoir qu'elle puisse se faire remarquer et ainsi, retrouver un emploi. Au menu : L'Amant de Lady Chatterley de D.H. Lawrence. Hugo s'empresse de lui trouver un exemplaire d'occasion, dans les marges duquel Maggie ne tarde pas à découvrir des échanges entre un certain Henry et une dénommée Catherine, d'abord commentaires généraux sur l'oeuvre - que Maggie utilise généreusement pour sa séance au club ! - puis échanges de plus en plus passionnés... En même temps, Maggie se propose de remettre le Dragonfly sur pied et utilise ses compétences informatiques pour créer un site...

Je suis toujours charmée par les écrits qui évoquent une passion pour la lecture, les livres et les librairies, d'autant plus quand il s'agit d'une fiction. Ici, l'atout supplémentaire est le cadre : la Silicon Valley, un lieu devenu mythique, dont on utilise les ressources au quotidien, mais qui n'avait pas de réalité tangible pour moi. Il est d'ailleurs intéressant qu'une geek comme Maggie goûte au plaisir des livres anciens quand elle pourrait tout simplement lire sur sa tablette ou une liseuse numérique. 

Le personnage de Maggie en lui-même est particulièrement sympathique ; elle fait montre d'auto-dérision, que ce soit sur son physique ou sa carrière. "une fille de trente-quatre ans qui a grand besoin de refaire ses racines et porte le tee-shirt Rush troué d'un ex-petit ami sur un jean qui désormais la boudine à cause des kilos accumulés depuis qu'elle est au chômage." Elle pourrait avoir la vie facile en profitant de la situation financière confortable de ses parents mais met un point d'honneur à s'en sortir seule et à vivre de ce qui lui plaît. 

Enfin, derrière Maggie on aperçoit toute une galerie de personnages, souvent attachants malgré - ou grâce ? - à leurs défauts : Jason, l'employé revêche de la librairie, passionné de fantasy, le seul rayon qu'il s'attache à classer correctement, Dizzy, l'ami branché de Maggie, Hugo bien sûr, le propriétaire au grand coeur de la librairie, Avi, la business woman à la vie sentimentale complexe et Grendel, le chat psychopathe qui s'attaque aux clients. 

Les tonalités vont et viennent, et chacun pourra s'y retrouver. Complexité des sentiments humains, humour, émotion intense à la fin... Je suis enchantée de cette lecture... Pour rester dans le thème, j'entame - entre autres...- la lecture du roman Le club de la petite librairie de Déborah Meyler, mais je sens déjà que l'atmosphère n'est pas la même... A suivre...

***

"Les livres ne changent pas la vie, du moins pas comme on le pense."

"Pourtant les clients continuent à venir. A me réclamer des élixirs de papier et de mots pour se consoler de leurs déceptions et ranimer leurs passions étouffées."

"De là où j'étais, je sentis la bonne odeur d'écorce de pin qu'a le papier fraîchement coupé."

Sur L'Amant de Lady Chatterley, un livre d'occasion : "C'était une petite chose délicate, un oiseau sortant du nid."

Lorsque Maggie reçoit un colis : "J'ai couru ouvrir, j'ai signé "John Lenon" sur la tablette."

"On est des geeks. Autant que tout le monde le sache tout de suite."

"Toutes les autres tenaient sagement leur livre sur les genoux, alors que le mien était enfermé au fond de mon sac comme la femme de Rochester dans son grenier."

"Vous avez un coeur de papier, conclut-elle. L'eau peut le dissoudre. La terre peut le recouvrir. Le vent peut le faire s'envoler."

"Le problème avec les livres d'occasion, c'est qu'ils apportent leur passé avec eux."

J'en ai beaucoup d'autres comme ça mais j'arrête sans quoi je vais vous dévoiler tout ce qu'il y a de plus beau dans ce roman, que je vous conseille vivement évidemment !

***

Participation au top 50 de Chat de bibliothèques pour :

Un livre écrit par une femme

3/50

top 50