De nos jours, aux Etats-Unis. Noëlle, quarante-quatre ans, sage-femme dévouée à son métier, met fin à ses jours alors qu'elle semblait croquer la vie à pleines dents. Ses deux amies les plus proches, Emerson et Tara, choquées par cette disparition soudaine et inexplicable, décident de mener l'enquête. Elles commencent alors à éplucher les affaires de Noëlle, courrier, mails, etc. et vont de surprise en surprise.

Confessions d'une sage-femme

Au début, le rythme est haletant. On a bien sûr envie de comprendre ce qui a mené Noëlle à sa perte. Le titre, croustillant à souhait, invite à penser que sous le vernis des apparences se cache une vérité peu avouable. Et la première partie contient ce qu'il faut d'indices et de voix alternées pour piquer la curiosité du lecteur et lui donner envie de poursuivre. La preuve, j'ai lu 200 pages en l'espace d'une journée, ce qui est plutôt rare pour moi !

Et puis l'ensemble s''essouffle un peu. D'abord parce que les deux amies sont assez semblables sur le plan psychologique. La seule différence notable c'est la difficulté de Tara à communiquer avec sa fille Grace. Ensuite parce que l'intrigue est cousue de fil en blanc, malgré un petit rebondissement final.

C'est une lecture agréable, au style fluide, idéale quand on est un peu en panne de lecture, comme c'était le cas pour moi, mais qui ne va pas me laisser beaucoup de souvenirs. N'en déplaise à Tatiana de Rosnay qui évoque des « personnages inoubliables... » !^^