Mr Darcy, les loutres et moi avons eu la chance de partir quelques jours en Bavière.

Au menu : camping, baignade, pâtisseries et bien sûr... visite des châteaux de Louis II de Bavière (dont je lis actuellement la biographie).

Résultat de recherche d'images pour

Pour moi, le point d'orgue est bien sûr la visite des châteaux, même si elle s'avère frustrante. Ces hauts-lieux de la culture sont pris d'assaut ; pour gérer le flux, les visites se font obligatoirement avec un audio-guide (ou si on tombe bien, le commentaire en français est diffusé dans chaque pièce, mais cela revient au même). Non seulement il n'y a pas de contact humain avec le guide en chair et en os qui veille au bon déroulement de la visite et pilote la diffusion du commentaire, mais en plus le temps imparti à l'intérieur de chaque pièce est très limité et on n'a pas le droit de faire des photos. Et si on veut connaître l'histoire de la bâtisse en elle-même... il faut se documenter par soi-même car le commentaire audio est assez laconique, dommage !

Des photos de Neuschwanstein, le château de Louis II qui aurait inspiré celui de La Belle au bois dormant version Disney...

DSCN2362

DSCN2535

DSCN2539

DSCN2552

DSCN2555

DSCN2560

Hohenschwangau, le château d'enfance de Louis II, reconstruit par son père Maximilien Ier sur un donjon médiéval.

DSCN2498

DSCN2507

DSCN2509

DSCN2522

DSCN2613

Difficile donc de savourer à sa juste mesure la splendeur des lieux, à moins de revenir après dix-huit heures pour s'imprégner de la beauté de la nature et de la magnificence de ces constructions... Mais bien sûr, à ce moment-là les châteaux sont fermés... Je suis heureuse d'avoir pu faire ces visites donc, mais la romantique dans l'âme que je suis aurait apprécié de le faire dans la solitude...

Le château de Linderhof, inspiré notamment de Versailles, est plus tranquille et tout aussi charmant, même s'il est moins grandiose que les autres, mais ce sont aussi ses dimensions "intimistes" qui le rendent chaleureux.

DSCN2636

DSCN2650

DSCN2669

DSCN2681

Nous aurions aimé visiter Herrenchiemsee, l'autre château baroque de Louis II, mais il était trop loin.

 Le cygne est omniprésent en Bavière, que ce soit dans les enseignes, l'art... ou les plans d'eau ! Nous avons même fait une petite excursion au Schwansee, le lac des cygnes... Et ce n'est peut-être pas un hasard si je dévore en ce moment Les voleurs de cygnes, d'Elizabeth Kostova...

DSCN2432

DSCN2501

DSCN2516

DSCN2629

La lecture a bien sûr été de la partie pendant ce séjour avec La bête, de Catherine Hermary-Vieille et Rien n'est trop beau de Rona Jaffe.

Couverture La Bête

Couverture Rien n'est trop beau

 

Sans oublier la découverte de la mystérieuse bibliothèque ovale dans le monastère de Saint-Mang à Füssen.

DSCN2450C'est une petite ville charmante, avec de belles demeures ornées de trompe-l'oeil et des rues très fleuries.

DSCN2405

DSCN2460

DSCN2478

DSCN2480 

Pas de tourisme sans gourmandises, pour changer un peu du menu ordinaire du bivouac : la soupe de goulash, que j'adore et un gâteau aux fruits rouges et aux graines de pavot (dernier instant de répit avant un terrible orage qui nous a trempés de la tête aux pieds !)

DSCN2526

DSCN2587

Sur le chemin du retour, petite halte à Lindau. Le charme d'un petit port de mer... au bord du lac de Constance !

DSCN2847

DSCN2870

Bref, une région magnifique, que j'aimerais explorer davantage... dans la réalité ou dans mes lectures. Malheureusement, je ne trouve pas de romans qui se déroulent en Bavière... Si vous en connaissez, n'hésitez pas à m'en faire part !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer