Retrouvailles à Fjällbacka avec notre duo attachant, Erica Falck et Patrik Hedström.

Le prédicateur

Un petit garçon fait une découverte macabre au niveau de la Brèche du Roi : le cadavre d'une jeune fille acompagnée des restes humains de deux femmes, remontant à une vingtaine d'années. Patrik et ses collèges de la police de Tanumshede vont devoir démêler les fils de cette enquête complexe. Tueur en série ? Imitateur ? Quel lien unissait ces jeunes femmes ? Alors que tous les indices semblent converger vers la famille Hult - marquée par la figure patriarcale d'Ephraïm, le "prédicateur"-, la solution ne s'avère pas si simple. Et lorsque la jeune Jenny Möller disparaît à son tour, une course contre la montre s'engage...

Comme toujours chez Camilla Läckberg, l'intrigue fûtée et extrêmement bien ficelée égare l'enquêteur comme le lecteur en fausses pistes. Les personnages sont bien dessinés : les collèges de Patrik ont chacun une personnalité différente – et souvent agaçante comme Ernst le fumiste, Gösta le timoré ou encore Mellberg l'ambitieux qui délègue tout et récolte les lauriers... Heureusement, la chaleureuse Annika est là pour donner au commissariat une ambiance plus familiale.

La multiplicité des points de vue donne beaucoup de rythme au roman, même s'il est un peu difficile au début de comprendre les liens qui unissent les différents personnages de la famille Hult. Terrifiants aussi les retours en arrière qui nous racontent les derniers instants des deux femmes assassinées en 1979.

C'est donc une enquête bien sombre, mais c'était le cas aussi dans La princesse des glaces et Le gardien de phare (que j'ai lus dans le désordre...). Heureusement, il y a de temps à un autre un contrepoint plus léger. Erica, qui attend un heureux événement, voit sa maison régulièrement envahie par des membres de la famille ou des amis venus profiter de la chaleur exceptionnelle qui s'est abattue sur l'île. La température et la fatigue aidant, Erica va avoir du mal à conserver sa bonne humeur... Comme l'a fait remarquer Nath, Erica est beaucoup moins présente dans ce tome. Peut-être qu'elle revient sur le devant de la scène dans le volume suivant, Le tailleur de pierre ? Nul doute que je continuerai à lire cette série avec un grand plaisir...

 ***

Merci Nath pour cette lecture commune !

Littérature suédoise