La justice de l'inconscient est le premier tome de la série intitulée « Les carnets de Max Liebermann ». A Vienne, en 1902, Max Liebermann exerce le métier de psychiatre à l'hôpital. Imprégné des récents travaux de Freud, il est très réticent face aux méthodes employées par ses confrères pour traiter l'hystérie comme les électro-chocs. De son côté, l'inspecteur Oskar Rheinhardt, ami de Max, mène une enquête sur le décès suspect d'une spirite. Cette dernière a été tuée d'une balle en plein cœur ; pourtant, il n'y a pas de balle dans son corps et chose étonnante, elle était enfermée à clé, de l'intérieur, dans sa propre salle de réception. Des forces surnaturelles semblent être à l’œuvre...

La justice de l'inconscient

Ce roman faisait partie de ma PAL 2018 – que j'ai bien du mal à négocier mais c'est une autre histoire. Je voulais le lire depuis un certain temps mais j'hésitais à me lancer. Et finalement, je l'ai dévoré en quelques jours. J'ai tout d'abord été enthousiasmée par cette promenade dans la Vienne de 1902. On va à l'opéra, on savoure un Pharisaër sur le Graben tout en lisant le Wiener Zeitung ; on rencontre Freud, on va même assister à un concert dirigé par Gustav Mahler et découvrir les œuvres alors décriées de Klimt à l'exposition de la Sécession. Ce n'est pas pour autant une reconstitution superficielle ; on découvre aussi que la condition féminine n'avait rien d'enviable et on assiste à la montée de l'antisémitisme. Le contexte est crédible et bien documenté.

J'aime aussi tout ce qui touche à l'ésotérisme – ce n'est pas pour rien que je participe au challenge Halloween ! Je ne fais pas tourner les tables mais j'apprécie les séances de spiritisme dans la fiction.

Enfin, le duo formé par Max et Oskar est à la fois efficace et drôle. Leurs dissemblances n'ont d'égale que leur complicité. L'un est marié, l'autre non. Oskar n'est pas indifférent au surnaturel tandis que Max est athée et rationnel. Et détail amusant, Oskar n'apprécie pas les penchants de son camarade pour l'Art Nouveau...

Bref, je ne devais plus acheter de livre mais j'attends déjà le tome 2, Du sang sur Vienne, déniché d'occasion sur le net. Les bases sont posées pour la suite. J'ai hâte de retrouver Max et Oskar ainsi que leurs familles respectives...J'avais déjà eu un coup de cœur pour La chambre des âmes il y a quelques années. Cette lecture confirme mon goût pour cet auteur britannique, bien que La justice de l'inconscient soit complètement différent.

Et vous, avez-vous déjà lu cet auteur ? Etes-vous aussi enthousiastes que moi ?

***

1214649307

Chez Lou et Hilde