«  La table croulait littéralement sous les spécialités : du jambon, du fromage de tête, des harengs sous toutes les formes, des boulettes de viande, des saucisses cocktail et bien d'autres plats encore. Il y avait tout ce que doit comporter un buffet de Noël qui se respecte [...] »

 

IMG_20181228_211105_376

A quelques jours de Noël, Martin Molin, collègue de Patrik Hedström, débarque sur une petite île de l'archipel de Fjällbacka, en Suède, pour accompagner sa petite amie Lisette à une réunion de famille. Mais des tensions sont immédiatement palpables entre les différents membres de la famille et culminent avec la mort, en plein repas, du patriarche, le richissime grand-père, apparemment victime d'un empoisonnement au cyanure. Au-dehors, la tempête fait rage et toute communication avec l'extérieur est impossible. Martin va devoir mener l'enquête seul et débusquer le coupable parmi les invités...

Ce petit livre de 154 pages est un hors-série de la saga consacrée à Erica Falck et Patrik Hedström. J'avoue avoir été un peu déçue lorsque je l'ai remarqué mais il faut reconnaître aussi que c'est un choix original. L'enquête ne ressemble donc pas aux autres ; non seulement Martin est seul, mais il ne dispose d'aucune ressource pour résoudre le meurtre dans les règles, sans parler de sa proximité avec la petite-fille de la victime. Son intervention se limite donc à mener des interrogatoires peu probants avec les différents membres de la famille. Le contexte du huis-clos m'a rappelé Dix petits nègres d'Agatha Christie. Cependant, peut-être en raison du format court, j'ai trouvé que l'isolement n'était pas suffisamment exploité pour porter le suspense à son comble. Martin côtoie une galerie de personnages antipathiques, comportant tous ou presque, leur part d'ombre, mais les vilains secrets ne suffisent pas à créer une atmosphère vraiment angoissante ni même prenante, dommage. Mais comme l'a dit Nath avec qui je partageais cette lecture commune, ce petit roman atypique s'apparente en fait à un hommage à Conan Doyle et il faut avouer que le fin mot de l'histoire est astucieux !

Rendez-vous en février pour La Sirène ! D'ici là, place aux lectures feel good du mois de janvier !

Dernière lecture pour le challenge des douze thèmes, édition 2018

Challenge des douze thèmes