En ce jour de reprise, c'est un plaisir de parler cinéma pour se changer les idées ! Soukee nous invite en effet à partager les films qui nous inspirent au quotidien.

Voici mon top 5, des films légers (en apparence) et agréables que je me passe souvent en ambiance :

1. Julie et Julia, Nora Ephron

🍭Dans les années 2000, Julie Powell, une Américaine, se lance le défi de réaliser pendant un an toutes les recettes du livre de Julia Child. Cette dernière a popularisé la cuisine française aux Etats-Unis dans les années cinquante. Julie doit faire deux ou trois recettes par jour et publie un billet quotidien sur son blog. Le film s'inspire du livre écrit par Julie Powell, que j'ai lu il y a quelques années.

 

❤️Pourquoi ?

Le film réunit deux actrices que j'adore, Meryl Streep et Amy Adams, même si on ne les voit pas jouer ensemble puisqu'elles ne se rencontrent jamais. Des flash-back nous dévoilent Julia Child en France, faisant ses débuts en cuisine. Enfin, il donne une furieuse envie de cuisiner, voire de se lancer à son tour dans un projet culinaire de cette ampleur (mais je passe mon tour pour les homards, pauvres bêtes !).

2. Chocolat, Lasse Hällstrom

ça se voit tant que ça que je suis gourmande ?!

🍭Dans les années soixante, Vianne Rocher arrive dans un petit village français fictif avec sa fille Anouk. Vianne se met en tête d'ouvrir une chocolaterie mais doit faire face à l'hostilité du maire et de certains habitants qui voient dans la gourmandise la pire débauche.

 

❤️Pourquoi ?

On voudrait tous aller faire un tour chez Vianne après une journée difficile et la voir nous dégoter le chocolat idéal, celui qui nous donnera le courage d'avancer. La dimension ésotérique, plus discrète que dans le livre, est tout de même présente. Et je trouve que l'atmosphère rétro du petit village est drôlement bien rendue.

3. Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet

En 1997, Amélie Poulain, découvre par hasard la boîte à trésors d'un petit garçon qui vivait dans son appartement dans les années cinquante. Elle lui restitue sa boîte sans se faire connaître et à partir de ce moment, décide de rendre les gens heureux à leur insu.

 

❤️Pourquoi ?

J'avoue, je ne suis pas fan du cinéma français en général mais Amélie Poulain transcende le quotidien avec sa lumière, la musique de Yann Tiersen et l'esprit rétro.

4. Little miss Sunshine, Jonathan Dayton et Valerie Farris

Little miss Sunshine est un road movie haut en couleur. Le spectateur voyage en compagnie d'une famille atypique dont tous les membres sont des "loosers toutes catégories" (l'expression est dans le film) : le père qui a écrit un livre dont personne ne veut, l'ado qui n'a pas prononcé un mot depuis six mois pour obtenir de ses parents l'autorisation de devenir pilote de chasse, l'oncle qui vient de faire une tentative de suicide et surtout, le truculent grand-père ! Si vous ne l'avez pas vu, rattrapez le temps perdu, vous ne verrez plus jamais le combi Volkswagen de la même manière, je vous le garantis !!

 

❤️Pourquoi ?

Je suis allée voir ce film par dépit à sa sortie ; Mr. Darcy et moi avions fait garder Grande fille, alors toute petite, pour une soirée ciné mais sans consulter le programme... Nous avons finalement opté pour ce film que j'ai acheté en DVD par la suite et que j'ai regardé des dizaines de fois. J'aime les histoires de "losers"attendrissants, de rédemption et de familles anticonformistes !

 

5. Juno, Jason Reitman

Juno est une ado qui n'a pas sa langue dans sa poche ; elle découvre au début du film qu'elle est enceinte. D'abord décidée à avorter, elle change d'avis quand elle apprend que son bébé a déjà potentiellement... des ongles ! Epaulée par sa famille et sa meilleure amie, elle se met en quête d'une famille qui pourra adopter son bébé et le rendre heureux.

 

 

❤️Pourquoi ?

Le personnage de Juno est vraiment atypique pour le coup ; à bien des égards elle sait faire preuve de maturité en dépit des apparences. Elle a un grand sens de la répartie et un regard perçant sur le monde qui l'entoure. Et puis j'aime beaucoup son franc-parler ; c'est un personnage entier et authentique comme je les aime.

Je m'arrête là mais j'en aurais beaucoup d'autres à citer finalement !

 

challenge feel good