11 octobre 2020

🎃 Comment se débarrasser d'un vampire amoureux, Beth Fantaskey

« Voilà comment un adolescent qui affirmait être un vampire se retrouva au-dessus de notre garage au début de ce qui aurait dû être la plus belle période de ma vie : mon année de terminale. De plus, ce n'était pas un vampire quelconque… Mais un type arrogant, dominateur, et, surtout, mon fiancé. » (p. 45)  🎃 J'ai découvert cette romance paranormale dans un MOOC consacré à la fantasy. Je n'étais pas sûre de trouver mon compte dans un énième récit pour la jeunesse qui met en scène un séduisant vampire. Et... [Lire la suite]
Posté par Myrtille lit à 11:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 septembre 2020

💙Idaho, Andria Williams

Il s'agit du premier roman d'Andria Williams, inspiré d'événements réels. Idaho met en scène le quotidien d'un couple dans les années 60. Paul est opérateur dans une base militaire d'essais nucléaires ; Nat est femme au foyer et s'occupe de leurs deux filles. Elle fait de son mieux pour s'adapter mais il est difficile de se faire des amis dans un quartier où les épouses se doivent d'avoir un comportement irréprochable. En l'absence de son mari, Nat va nouer une amitié un peu ambiguë avec Esrom, ce qui ne laissera pas de faire... [Lire la suite]
Posté par Myrtille lit à 06:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 juillet 2020

Une page d'amour, Emile Zola

 Pendant mes années d'étude, je me suis lancé le défi de lire l'intégralité des Rougon-Macquart. Longtemps après, ce n'est toujours pas fait, mais j'ai bon espoir  d'y parvenir un jour... Une page d'amour est le huitième tome de la saga et a été publié en 1879.   Hélène Grandjean, une veuve installée depuis peu à Paris avec sa fille Jeanne, âgée de 12 ans, rencontre le docteur Deberle dans des circonstances un peu particulières, lors d'une crise nerveuse de Jeanne, au milieu de la nuit. En réalité, Hélène s'aperçoit... [Lire la suite]
Posté par Myrtille lit à 17:23 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juin 2020

Charlotte Collins, Jennifer Becton

« Charlotte passa une nuit agitée et se leva aux aurores. Elle décida de remplacer son habituelle tasse de thé par un bon chocolat chaud, pour se consoler du manque de sommeil. La délicatesse sombre et amère du liquide semblait refléter son humeur tout en l'égayant. La maison était calme et fraîche à cette heure-là, et la boisson chaude réconforta son esprit angoissé. » (p. 101)     Charlotte Collins est une austenerie consacrée à Charlotte Lucas, l'amie d'Elizabeth Bennet dans Orgueil et préjugés. Alors... [Lire la suite]
Posté par Myrtille lit à 16:52 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 février 2020

Le Bureau de mariage de M. Ali, Farahad Zama

Tout commence lorsque M. Ali, jeune retraité de la fonction publique, décide d'ouvrir une agence matrimoniale dans la ville indienne de Vizag. Après avoir réaménagé une pièce de la maison, il propose donc à ses clients de leur trouver le conjoint idéal en passant lui-même les petites annonces et en les mettant en relation. Bientôt, son agence se fait connaître, ce qui le décide à engager une employée, la jeune Aruna, obligée de travailler pour subvenir aux besoins de sa famille. Ce roman prenait la poussière dans ma bibliothèque... [Lire la suite]
12 septembre 2019

La Papeterie Tsubaki, Ito Ogawa

« Sur la vieille porte à deux battants vitrés en haut figurent les mots Papeterie à gauche et Tsubaki à droite. Tsubaki, comme le grand camélia du Japon qui se dresse à l'entrée, véritable sentinelle chargée de protéger la maison. » p. 12-13 Hatoko, alias Poppo, tient la papeterie héritée de sa grand-mère à Kamakura. Elle est aussi calligraphe et écrivain public, deux arts complémentaires qu'elle exerce avec talent. Des clients viennent la voir pour écrire des missives variées (lettre de rupture, de réconciliation,... [Lire la suite]
Posté par Myrtille lit à 10:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 juillet 2019

L'envol du héron, Katharina Hagena

« Les merles chantent-ils de joie ou de désespoir ? » (p. 15)    Ellen, somnologue, écrit une histoire du sommeil en puisant dans son expérience mais aussi dans les ressources de l'Antiquité. Au cours de ses longues nuits d'insomnie, elle se remémore son passé. Sa jeunesse à Grund, sa relation complexe avec Lutz, le père de sa fille adolescente Orla. Sa vie en Irlande avec le musicien Declan. Son retour à Grund où elle chante dans la chorale dirigée par son père. Sa vie présente à Hambourg, qui est surtout... [Lire la suite]
Posté par Myrtille lit à 14:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
10 février 2019

Les Mensonges de l'esprit, Frank Tallis

Depuis que j'ai découvert Vienne en compagnie de Max Liebermann, je n'ai de cesse d'y retourner !   Vienne, 1903. Alors que le psychiâtre Max Liebermann et son ami l'inspecteur Oskar Rheinhardt valsent avec leurs cavalières respectives, ils apprennent qu'un élève de l'école militaire Saint-Florian a été retrouvé mort. Même si l'autopsie conclut rapidement à une mort naturelle, Oskar décide, non sans mal, de continuer à enquêter. De son côté, Max prend conscience de ses sentiments pour Amelia Lydgate, une ancienne patiente... [Lire la suite]
Posté par Myrtille lit à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 février 2019

La mer en hiver, Susanna Kearsley

« Je ne pourrais pas dire à quelle distance je me trouvais lorsque j'aperçus sur les falaises le château en ruine, une ligne d'obscurité dentée se détachant sur un ciel nuageux, mais dès l'instant où je le vis, je fus captivée et j'accélérai. » (p. 10)   De nos jours, la romancière Caroline McClelland vient s'installer pour un temps sur la côte écossaise, non loin du château de Slains. Désireuse de situer son récit à l'époque de la première révolte jacobite en 1708, elle peine à trouver l'inspiration. Lorsque son... [Lire la suite]
21 novembre 2018

Du sang sur Vienne, "Les Carnets de Max Liebermann", Frank Tallis

« Une fois de plus, il eut conscience que d'innombrables bêtes mythiques peuplaient Vienne, tapies sur les sarcophages du Muséum, ornant le pied des réverbères, longeant les sentiers dans les jardins du Belvédère, posées sur le bureau du professeur Freud... » (p. 407) En cet hiver 1902, un tueur, qui n'a rien à envier à Jack l'Eventreur, débute une série de crimes horribles. Max Liebermann et Oskar Rheinhardt vont donc devoir collaborer à nouveau pour élucider ces meurtres. Sur le plan personnel, Max, fiancé à la jolie... [Lire la suite]
Posté par Myrtille lit à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,