18 avril 2017

Tristes revanches, Yoko Ogawa, 1998

Un recueil de nouvelles de l'auteure japonaise Yoko Ogawa qui s'avère une rencontre surprenante.   Une atmosphère étrange baigne le recueil ; des sentiments souvent borderline, des tranches de vie troublantes, parfois dérangeantes. Un après-midi à la pâtisserie met en scène une jeune femme qui vient acheter un gâteau d'anniversaire pour son petit garçon décédé. C'est à la fois triste et émouvant, bien sûr, mais aussi sobre et pudique. « Un océan de mort s'étalait à mes pieds. Un océan écrasant qui n'était ni... [Lire la suite]
Posté par Myrtille lit à 11:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 juillet 2015

P.S. I love you, Cecelia Ahern, 2004

Un avis en demi-teinte pour ce roman que je voulais lire depuis très longtemps... Holly Kennedy vient de perdre son mari Gerry, décédé des suites d'une tumeur au cerveau. Elle sombre dans la dépression et se laisse aller. Jusqu'au jour où elle découvre que Gerry lui a laissé une série de lettres, à ouvrir progressivement à raison d'une par mois pendant dix mois. Des lettres comprenant des instructions destinées à l'aider à reprendre sa vie en main... J'ai été touchée par le sujet mais surprise de la légèreté qui émane du roman.... [Lire la suite]
Posté par Myrtille lit à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 juillet 2015

La Navigation des Molénais dans l'autre monde

La Navigation des Molénais dans l'autre monde constitue la rencontre de deux œuvres, le texte, publié en 1935 et les illustrations qui viennent lui donner un second souffle cette année. Ce qui produit un album particulier, au charme d'antan mais également aux accents contemporains.   C'est d'abord l'évocation de la broella, cette cérémonie consacrée aux marins disparus en mer, cérémonie indispensable à la survie de l'âme. La broella marque le début du grand voyage qui conduira le défunt sur les rives d'une Molène... [Lire la suite]
Posté par Myrtille lit à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 mai 2015

L'homme qui rétrécit, Richard Matheson, 1956

Scott Carrey est atteint d’une maladie inexpliquée qui le fait rapetisser de jour en jour. D’après ses calculs, il ne lui reste plus que six jours à vivre avant de disparaître totalement. Il organise sa survie  comme il peut dans sa propre cave devenue hostile, poursuivi par une araignée féroce qui guette le moindre geste.  Le lecteur découvre aussi par flash-back les différents épisodes qui ont ponctué la progression de la maladie  dans des chapitres indiquant sa stature : 1, 73 m, 1, 63 m… Les contours... [Lire la suite]
Posté par Myrtille lit à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 février 2015

Marina, Carlos Ruiz Zafon, 1999

Des histoires d’amour, de mort, d’éternité d’un beau romantisme noir… Dans les années 80, le narrateur, un jeune collégien, découvre par hasard un manoir aux contours mélancoliques, celui de Marina et de son père German. Lentement, le jeune Oscar parvient à nouer une relation avec Marina, relation placée sous le signe de la passion et du mystère… Marina est un court roman prenant et astucieux dans la droite lignée de Frankenstein et du fantastique du XIXème siècle. D’ailleurs, ce n’est certainement pas un... [Lire la suite]
Posté par Myrtille lit à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 février 2015

Marina, Carlos Ruiz Zafon, 1999

Des histoires d’amour, de mort, d’éternité d’un beau romantisme noir… Dans les années 80, le narrateur, un jeune collégien, découvre par hasard un manoir aux contours mélancoliques, celui de Marina et de son père German. Lentement, le jeune Oscar parvient à nouer une relation avec Marina, relation placée sous le signe de la passion et du mystère… Marina est un court roman prenant et astucieux dans la droite lignée de Frankenstein et du fantastique du XIXème siècle. D’ailleurs, ce n’est certainement pas un hasard si un personnage... [Lire la suite]
Posté par Myrtille lit à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 novembre 2012

La terre des mensonges, Anne B. Ragde

La terre des mensonges est le premier tome d'une saga familiale norvégienne, narrant les retrouvailles un peu houleuses des trois fils et de la petite-fille d'Anna, accourus au chevet de la vieille dame, quelques jours avant Noël, à Trondheim. Le récit s'intéresse tour à tour à chacun des personnages, nous immergeant avec authenticité dans leur quotidien. Margido est un entrepreneur de pompes funèbres blasé tandis qu'Erlend, décorateur de vitrines, s'est exilé à Copenhague après l'aveu de son homosexualité à sa famille. Tor, demeuré... [Lire la suite]