Un avis en demi-teinte pour ce roman que je voulais lire depuis très longtemps...

P

Holly Kennedy vient de perdre son mari Gerry, décédé des suites d'une tumeur au cerveau. Elle sombre dans la dépression et se laisse aller. Jusqu'au jour où elle découvre que Gerry lui a laissé une série de lettres, à ouvrir progressivement à raison d'une par mois pendant dix mois. Des lettres comprenant des instructions destinées à l'aider à reprendre sa vie en main...

J'ai été touchée par le sujet mais surprise de la légèreté qui émane du roman. Certes, Holly souffre de l'absence de son mari et se sent complètement déboussolée, mais je trouve que ses sentiments sont évoqués de manière superficielle. On reste en surface des choses. On est loin par exemple de l'émotion teintée de distance et d'ironie que l'on trouve dans Nos étoiles contraires.

Je ne me suis pas vraiment retrouvée non plus dans ces personnages de trentenaires un peu caricaturaux, qui ne pensent qu'à faire du shopping et aller en boîte, qui n'ont pas vraiment d'intériorité (en particulier les copines d'Holly) en dépit de leur gentillesse. Quant aux lettres de Gerry, qui sont en réalité plutôt des messages, elles m'ont surprise là aussi par leur légèreté, leur contenu un peu naïf voire prosaïque. Mais je n'en dis pas plus pour ceux qui voudraient lire le livre et se faire leur opinion par eux-mêmes...

Et pourtant, la fin m'a agréablement surprise, moi qui m'apprêtais à dire méchamment que l'intrigue était cousue de fil blanc. Mais dans l'ensemble, c'est plutôt une déception. L'idée de départ était originale et émouvante, le roman aurait pu être magique mais je n'ai pas été conquise.

Bref, une lecture qui ne me marquera probablement pas à long terme mais qui s'avère idéale en cette période de vacances...

 

Littérature irlandaise

J'ai regardé dans la foulée le film sorti en 2008. Je l'ai trouvé pétillant mais non dénué d'émotion malgré tout, des émotions qui sonnent plus juste que dans le roman. La relation qui unit Holly à Gerry est plus complexe et plus riche. Les autres personnages sont moins lisses (la mère d'Holly par exemple). On peut juste regretter l'absence du frère aîné, Richard. Le charme du film tient aussi beaucoup au charisme des acteurs, notamment Gerard Butler et Kathy Bates !