Le livre dont vous êtes encore la victime est le deuxième tome de la saga. Valentin, un adolescent mal dans sa peau qui trouve son quotidien trop banal, a adopté le look gothique. Un jour, il découvre à son tour la fameuse librairie du Styx. Là, un vieux libraire étrange lui propose de casser sa tirelire pour acheter un livre extraordinaire, appelé à changer sa vie du tout au tout. Attiré par le « côté obscur », Valentin se laisse tenter et commence l'expérience en choisissant le nom du personnage qu'il veut incarner dans le livre, Darken le vampire. Mais bientôt, il se rend compte qu'à la nuit tombée, Valentin laisse la place à Darken. Ses aventures nocturnes, dont il ne garde qu'un vague souvenir, s'écrivent au fur et à mesure dans le livre, qu'il consulte au petit matin. Commence alors pour lui une double vie qui ne va pas sans poser de problèmes...

Le livre dont vous êtes encore la victime

Il s'agit de la lecture idéale en cette période d'Halloween. Tout y est : l'objet maléfique, le diable, les créatures de la nuit. Pourtant, j'ai trouvé ce récit moins original et moins prenant que l'opus précédent. Certes, le malaise de l'adolescence y est bien exprimé ; Valentin est seul, rejeté par les autres. Le mythe du vampire est réactualisé, ce qui n'est pas inintéressant. Mais le roman est plus sombre et la tension moins présente. Valentin découvre sa nouvelle vie de vampire et doit composer avec, mais il n'a pas de défi à relever comme c'était le cas dans le premier volume où le héros devait accomplir les ordres qui apparaissaient mystérieusement dans le livre. Heureusement, la fin apporte une touche de lumière à un ensemble assez glauque.

Halloween 2016