Pour le meilleur et pour le pire

 

Ca y est, Agatha a enfin réussi à séduire l'homme de ses rêves, son austère voisin James Lacey. Ils ont emménagé ensemble et s'apprêtent à convoler en justes noces. Mais en dépit de ses nombreuses qualités, James se révèle vite routinier et peu communicatif, ce qui déroute un peu Agatha. Et cette dernière, qui n'a pas beaucoup d'expérience de la vie conjugale, s'efface au profit de ses exigences. Enfin, le jour J arrive. Mais c'est la consternation lorsqu'au cours de la cérémonie, Jimmy Raisin, le premier mari d'Agatha, refait surface pour empêcher le mariage. James, humilié, abandonne Agatha séance tenante. Et le lendemain, lorsque Jimmy est retrouvé mort après avoir été menacé par Agatha, tous les soupçons se portent naturellement sur elle ainsi que sur James…

 

Pour le meilleur et pour le pire

C'est toujours un plaisir de s'offrir un petit séjour imaginaire dans les Cotswolds. Agatha prépare le plus beau jour de sa vie avec la maladresse et la malchance d'une Bridget Jones, ce qui est très plaisant à lire. Cependant, je trouve que la série s’essouffle un peu. L'enquête est assez linéaire dans ce tome, James et Agatha reforment leur duo pour trouver la clé du mystère, essayant de retrouver toutes les personnes ayant été en contact avec Jimmy dans un centre de remise en forme. Ils interrogent donc les suspects les uns après les autres mais le fil conducteur est relativement ténu.

Des situations qui auraient pu être croustillantes – le séjour de James et Agatha dans le centre de remise en forme en tant que couple officiel alors qu'ils sont séparés – tournent court. Et il faut reconnaître que James ne donne pas le meilleur de lui-même ; de charmant et flegmatique il est devenu cassant et brutal envers Agatha. Même si on peut comprendre sa frustration, on attendait mieux de ce gentleman... Au contraire, Agatha, qui s'habitue peu à peu aux mœurs de Carsely à tendance à s'adoucir, et c'est dommage car personnellement, je la préfère avec son franc-parler et ses mauvaises manières…

Bref, un récit amusant, léger, parfait pour l'été, mais peut-être moins drôle et moins prenant que les deux premiers tomes qui restent pour l'instant mes préférés...